Cheong – Comment faire un sirop de fruit fermenté

Cheong – Comment faire un sirop de fruit fermenté

Vous allez me dire « che’quoi ?? »

Le cheong est une préparation coréenne simple, mais qui demande une longue période d’attente avant de déguster.

Le cheong comme son homologue japonais le koso, sont des sirops fermentés de fruit sans cuisson. C’est un mélange de fruit ou légume avec du sucre. Cette recette se rapproche de celle du koso mais son temps de fermentation est beaucoup plus long.

50 % de fruits, 50 % de sucre et… du temps.

Retrouvez d’autres recettes de sirop de fruits fermentés comme le sirop aux épices ou le koso.

Cheong de poire de l'Académie de la fermentation
Cheong de poire en cours de fabrication

Recette du cheong

On place dans un bocal, une couche de fruit puis une couche de sucre jusqu’à ce qu’on ait utilisé tous les fruits.

Je pèse la quantité de sucre équivalente à celle de fruit avant de les disposer dans le bocal.

Le liquide du fruit va lentement sortir et dissoudre le sucre pour donner un sirop. Après 3 mois, filtrez et mettez ce sirop en bouteille. Il faut encore attendre minimum 6 mois de maturation avant de déguster. Le mieux est de l’oublier dans un placard à la cave. Il se conserve très très longtemps.

Lors des 3 premiers mois, le cheong doit respirer, mais être protégé des mouchettes. Recouvrez-le d’un linge. Pensez à secouer le récipient chaque jour pour favoriser la dissolution du sucre et éviter les moisissures.  C’est pourquoi il ne faut pas trop remplir le pot. Ensuite, une fois qu’il est liquide, il suffit de l’agiter une fois par semaine par exemple.

Quel sucre utiliser?

Pour ma part, j’utilise du sucre blanc de betterave, car il est économique et produit en Belgique. Il va en partie être utilisé par la population de bactéries lactiques présente naturellement sur les fruits et légumes.  

Du sucre de canne peut aussi être utilisé, s’il est complet, ça apportera une saveur différente à la préparation.  

cheong de sureau de l'Académie de la fermentation
Le cheong de sureau est parfait pour lutter contre les maux de l’hiver

Comment consommer le cheong ?

Le sirop obtenu est riche en saveurs, la fermentation va complexifier les goûts ce qui est très intéressant.

Ce sirop se déguste avec de l’eau chaude ou froide, mais il peut aussi aromatiser une préparation sucré-salé. Et je pense que dans un petit cocktail ça doit être top!

J’ai envie d’imaginer un petit cocktail avec du kéfir de fruit ou du kombucha.

Qui a déjà testé le cheong par ici ? Et qui a envie de tester ?

Je suis très curieuse du résultat. Mais patience… patience… il faudra attendre l’année prochaine !

cheong gingembre de l'académie de la fermerntation
La version avec le gingembre attend d’être filtré.

Les variantes du cheong

C’est possible de conserver les saveurs de plein de fruits et de légumes avec cette méthode de conservation. Vous obtenez un meilleur résultat avec des fruits qui sont riches en goût et pas trop aqueux, on oublie le cheong de pastèque.

Utilisez par exemple les prunes, les poires, les coings, mais aussi les baies, mûres, sureau. Le gingembre donne de chouettes résultats, ainsi que les bourgeons de sapin ou la rhubarbe.

Il y a plein de variantes possibles, vous pouvez ajouter des épices ou mélanger les fruits et légumes.

Mon premier essai est un cheong de poire à la badiane et un cheong de poire à la cannelle.

En cours de fermentation, il y a un cheong de sureau. Et celui d’ail commence à sentir drôlement fort !

Mon prochain test sera mûres – sureau, il parait que ça donne un sirop qui fait le meilleur kir de la région !

Et toi, quel sera ton prochain cheong ?

cheong de poire par l'académie de la fermentation
L’automne offre tellement de beaux fruits parfaits pour la fabrication de sirop de fruit fermenté

J’ai filmé les différentes étapes de la fabrication du cheong de sureau. Le Reels est visible sur le compte Instagram de l’Académie de la Fermentation Clic ici pour le voir

N’oubliez pas de vous y abonner pour les petits bonus en vidéo ainsi que le quotidien de l’Académie de la Fermentation

Comme on ne peut pas uniquement se nourrir de sirop de sucre, retrouvez aussi des recettes de légumes fermentés. Carottes, oignons, citrons confits

carottes fermentée par l'académie fermentation
oignon lactofermenté par l'académie de la fermentation
citrons confit au sel par l'Académie de la fermentation

Cet article a 9 commentaires

  1. Kit

    Bonjour, j’aimerais trouver une recette utilisant des olives, comment en trouver une sur ton blog ?

    1. mariefermentons

      Je n’ai pas encore de recette d’olives. Je ne vis malheureusement pas dans une région où il y a des oliviers 🙂

  2. topher

    Bonjour, je test actuellement la méthode avec du gingembre… il n’est pas précisé s’il faut presser les fruits/légumes après les 3 mois de fermentation…
    Merci pour votre réponse.

    1. mariefermentons

      Bonjour,
      Je le fais peu. Après fermentation, il reste peut de liquide dans les fruits, surtout pour le gingembre. Et j’utilise les fruits dans de la pâtisserie par exemple.
      Bonne fermentation

  3. Even

    Bonjour peut on en faire avec de la menthe ?

    1. mariefermentons

      Oui c’est possible. Le seul inconvénient c’est que la menthe ne contient pas autant d’eau qu’un fruit juteux. Il faut adopter la quantité de sucre.
      Bonne fermentation

Laisser un commentaire