You are currently viewing Vinaigre de pomme maison : recette facile sans mère ni vinaigrier

Vinaigre de pomme maison : recette facile sans mère ni vinaigrier

  • Commentaires de la publication :3 commentaires

C’est le moment de faire le vinaigre de pomme maison !

C’est une recette très simple, mais il faut de la patience pour arriver au résultat final.

Le vinaigre de pomme n’est pas du vinaigre de cidre. Mais vous obtiendrez un très chouette vinaigre qui peut même devenir très acide.

La méthode pour réaliser du vinaigre de pomme maison

Le vinaigre de pomme se fait en 2 étapes ; une première partie où les pommes fermentent pour donner un liquide alcoolisé. Une deuxième étape ou l’alcool se transforme en acide acétique.

La première étape est de remplir un bocal à moitié de morceaux de pommes, avec la peau. Ajoutez de l’eau et du sucre, comptez une grosse cuillère à soupe de sucre par tasse d’eau. Mélangez bien et couvrez le bocal avec un tissu fermement attaché avec un élastique pour éviter les mouchettes.

Veillez à ce que les pommes restent sous le niveau d’eau. Mélangez chaque jour les 15 premiers jours pour éviter les moisissures.

Après 2 à 3 semaines, filtrez et remettez le liquide dans un bocal pour laisser le liquide fermenter encore 4 à 6 semaines.

Ajoutez-y du vinaigre de cidre non pasteurisé pour vous assurer qu’il démarre bien. N’ajoutez pas plus de 20% du volume total.

Si vous avez une mère de vinaigre d’une fournée précédente, vous pouvez l’ajouter, mais ce n’est pas obligatoire.

Entreposez-le à l’abri de la lumière.

Après 4 à 6 semaines, embouteillez votre vinaigre. Le plus souvent, je le filtre avec un linge fin ou une étamine pour éviter qu’il ne soit trouble.  Si une mère s’est formée, gardez-la dans un centimètre de vinaigre pour votre prochaine fournée de vinaigre de fruits.

vinaigre de pomme maison par l'Académie Fermentation
Vinaigre de pomme maison

Mais que se passe-t-il dans le bocal ?

Les levures vont d’abord transformer le sucre en alcool. Ensuite lors de la deuxième phase de fermentation, les bactéries vont utiliser l’alcool et le transformer en acide acétique.

Plus le mélange est sucré et plus le vinaigre sera acide. Jusqu’à un certain point, car s’il y a trop de sucre, la fermentation alcoolique est ralentie.

Je vous encourage à le goûter régulièrement pour sentir l’évolution du mélange, il est important pour avoir un vinaigre équilibré de filtrer le mélange au bon moment.

Un dernier conseil, je vous conseille de garder encore un peu de sucre au moment de filtrer pour obtenir un vinaigre plaisant. Si vous ne goûtez plus de sucre, ajoutez-en une cuillère à café avant la deuxième phase de fermentation.

Les problèmes qui peuvent survenir

Des moisissures

Il est possible qu’un jour, vous observiez des moisissures à la surface des fruits. Probablement que vous avez oublié de le mélanger pendant plusieurs jours.

Il n’y a qu’une chose à faire : jetez tout !

Pour éviter cet échec, je vous invite à mélanger tous les jours votre préparation. Mais aussi veiller à l’entreposer dans une zone assez chaude de la maison pour que la fermentation soit assez rapide.

Soyez également attentif à ce qu’aucun morceau de fruits ne dépasse du liquide.

Problème de moisissures lors de la fabrication de vinaigre de pomme maison. Il faudra tout jeter!

Il y a une substance bizarre, gélatineuse sur mes fruits.

Pas de panique, si vous observez une substance gélatineuse au-dessus du liquide c’est une mère de vinaigre qui se forme. Bonne nouvelle !

Si vous avez déjà filtré une première fois votre préparation, laissez –la, elle est utile à la fabrication du vinaigre. Par contre, si vous n’avez pas encore filtré et enlevé les pommes, elle en a surement emprisonné. Alors, je vous conseille de le filtrer et de jeter la mère. Une nouvelle devrait se former dans les prochains jours.

Dans le fond de mon bocal, il y a une zone trouble

Une zone trouble se forme dans le fond du bocal, même après avoir filtré les pommes. Ce sont des résidus de pommes qui nagent. Je vous conseille de les laisser, ils vont tomber au fond avec le temps ou lors de la mise en bouteille du vinaigre, vous pouvez le filtrer avec un linge fin pour éviter d’avoir un vinaigre trouble.

Que faire avec du vinaigre de pomme ?

Utilisez votre vinaigre de pomme comme un vinaigre classique. Dans les vinaigrettes, mais aussi pour déglacer ou assaisonner des légumes.

Parfois, le vinaigre maison est trop acide, vous pouvez vous en servir pour le nettoyage de la salle de bain ou pour rincer la salade.

Personnellement, je m’en sers pour me rincer les cheveux, il apporte de la brillance et est beaucoup moins cher que du vinaigre de cidre du magasin.

vinaigre d'épluchures de pommes par l'Académie Fermentation
Vinaigre d’épluchures de poires

Pourquoi mon vinaigre de pomme n’est pas bon ?

J’attire votre attention sur le fait que le vinaigre de pomme n’est pas du vinaigre de cidre, que dans les vinaigreries, les méthodes sont différentes.

Le vinaigre de pommes fermente grâce aux microorganismes naturellement présents sur la pomme. Il se peut que vous n’ayez pas les meilleures levures et bactéries sur vos pommes. Malheureusement, vous ne pouvez pas le savoir à l’avance. S’il n’est pas aussi agréable qu’espéré, soit vous lui laissez sa chance en le mettant à vieillir, soit vous l’utilisez pour le ménage.

Je vous encourage à tester, car c’est très simple et très gratifiant de fabriquer son vinaigre comme d’ailleurs faire n’importe quelle fermentation.

C’est une belle recette zéro déchet lorsque l’on utiliser les épluchures de fruits. J’en ai fait avec des épluchures de poires et c’était une vraie réussite.

D’autres recettes pourraient vous intéresser

Comment faire les citrons confits comme au Maroc ?

Comment faire une limonade naturellement gazeuse ?

La recette du sirop de fruits cru et fermenté 

Comment faire de la moutarde maison ?

Épinglez ces images dans vos tableaux Pinterest pour les retrouver facilement

Cet article a 3 commentaires

Laisser un commentaire