You are currently viewing Fleur de sureau : 7 recettes à tester !

Fleur de sureau : 7 recettes à tester !

  • Commentaires de la publication :2 commentaires
  • Post category:Boisson

Mais que faire avec des fleurs de sureau ? Les possibilités sont vastes, suivez-moi !

Ne vous fiez pas à son feuillage à l’odeur nauséabonde, les fleurs de sureau sont enivrantes. Je vais vous parler de limonade de fleur de sureau, de dessert à la fleur de sureau, mais aussi des vinaigre, sirop et tisane de fleur de sureau

Fleur de sureau recettes à tester !

Fleur de sureau, ma petite madeleine

Ma petite madeleine à moi c’est le goût des fleurs de sureau, j’essaie d’en conserver pour le ressortir l’hiver et avoir un goût de printemps.

Le bonheur de retrouver les saveurs d’une plante au creux de l’hiver. J’aime des limonades de fleurs au creux de l’hiver. Voilà pourquoi j’essaie de capturer ses saveurs si particulières grâce à différentes recettes de conservation.

Je vais également partager avec vous toutes les recettes que j’ai testées pour profiter des fleurs de sureau le plus possible, car la saison est éphémère.

La recette de limonade de fleur

limonade de fleur de sureau

Pourquoi les conserver ?

La saison des fleurs de sureau est assez courte, et les saveurs sont entêtantes. Ces deux raisons sont suffisantes pour les conserver pour l’hiver.

Les vertus des fleurs de sureau

Ne vous privez pas de ses bienfaits, ils sont nombreux. Mais avant de les cueillir, tapotez le bois afin de laisser s’échapper les fées qui s’y logent !

Je pourrai vous parler de ses vertus anti-inflammatoires, antivirale ou encore anti rhumatismale, mais je vais surtout me concentrer sur ses saveurs. Si les vertus vous intéressent, je vous invite à visiter ce site.

Que faire avec des fleurs de sureau ?

Vous avez compris, j’aime ces fleurs, j’ai donc testé un grand nombre de recettes et je vais partager avec vous ce que j’ai testé et ce qui fonctionne bien.

Champagne de fée

Une de mes recettes préférées du printemps. Le champagne de fée, qu’on appelle aussi pétillant de sureau, ou limonade de sureau est une limonade naturellement pétillante, faite à base de fleurs de sureau. C’est une recette fermentée assez facile à faire, elle se compose d’eau, de sureau, du citron, du sucre et du temps.

Si vous avez envie de tester cette recette, je vous renvoie vers l’article complet.

Pétillant de sureau

Sirop de fleur de sureau

Le sirop est une bonne solution pour conserver les saveurs tout l’hiver s’il est stérilisé.

2 tasses de fleurs de sureau sans leur tige,

0,5l d’eau, le jus d’un citron et 500g de sucre.

La technique est simple, il suffit de faire une infusion à froid des fleurs dans l’eau pendant 24h. Une fois filtré, chauffez le liquide parfumé avec le sucre et le jus d’un citron. Mettre le sirop en bouteille lorsqu’il est encore chaud.

Le sirop se conserve 3 semaines au réfrigérateur. Pour une conservation plus longue, c’est possible de le stériliser.

On s’en sert pour parfumer des limonades, des desserts, ou encore comme une grenadine.

Mais aussi dans les cocktails avec du jus de pomme et du cognac, un de mes préférés !

Vous pouvez aussi aller lire l’article de Celia dreams qui en parle très bien.

Sirop de fleur de sureau par Celia Dreams

Sucre de fleur de sureau

À tester également avec des fleurs de rose, de mauve, de sauge, de lavande, de jasmin, de violette par exemple.

Mélanger 100g de plantes avec 300g de sucre, mixer puis déshydrater 6 à 8h. Le mélange se conserve une année dans un bocal bien fermé.

Parfait pour aromatiser une chantilly, une crème, une crème anglaise ou le thé.

Vinaigre de fleurs de sureau

Les fleurs de sureau apporteront à votre vinaigre une subtile note florale en plus des vertus qu’on prête à cet arbre.

Comment faire le vinaigre de fleur de sureau

Une bouteille de vin blanc bio (riesling, pinot gris, chardonnay, gewurztraminer)

Une tasse de fleurs de sureau sans les parties vertes

2càs de vinaigre de cidre non pasteurisé ou une mère de vinaigre

Dans un grand bocal, mélangez le vin et le vinaigre de cidre avec les fleurs.

Touillez en écrasant légèrement les fleurs.

Recouvrez le bocal d’un tissu fermement tenu par un élastique pour éviter les mouchettes.

Placez le bocal dans une zone chaude de la maison, entre 25 et 30°C. Laissez fermenter un mois, si l’acidité vous convient, filtrez –le. Sinon attendez encore un peu. Le pH doit être à 4 ou en dessous.

Embouteillez le vinaigre. Soit vous gardez un tiers de vinaigre pour recommencer une fournée avec la mère créée soit vous embouteillez l’intégralité du vinaigre.

Le vinaigre de fleurs de sureau peut aussi se faire par macération de fleurs dans du vinaigre de cidre. Suivi d’une filtration au bout de 3 ou 4 semaines de macération à froid. Mais vous connaissez mon goût pour la fermentation ! 😉

Comment faire du vinaigre sans mère

Tisane de fleur de sureau

Les fleurs de sureau ont un parfum gourmand qui se conserve bien au séchage. Cette tisane à des vertus intéressantes et s’utilise en cas de refroidissement, mais entre également dans de nombreux mélanges de plantes pour ses saveurs particulières.

Pour bien sécher, je vous invite à lire cet article sur la déshydratation

Beignet de fleur de sureau que j’ai trouvé dans le livre de Linda Louis, L’appel gourmand de la forêt

Un superbe livre que je vous conseille d’acheter si vous aimez cuisiner les plantes sauvages. Les recettes sont très abordables, et utilisent des plantes aisément reconnaissables.

Vers le livre L’appel de la forêt de Linda Louis

Précaution pour reconnaitre les fleurs de sureau

Veillez à bien utiliser des fleurs de sureau noir (Sambucus nigra) et secouez-les pour enlever les insectes qui pourraient s’y trouver.

Attention, le sureau hièble (Sambucus ebulus) est toxique.

Ils sont différents et se reconnaissent aisément : les fleurs du sureau noir sont penchées vers le sol tandis que celles du sureau hièble sont dressées vers le ciel et sont au sommet des tiges.

Le hièble ne dépasse pas 1,5m et disparaît en hiver, ce n’est pas un arbre, tandis que le noir peut atteindre 3 à 5 mètres et forme du bois.

Récoltez uniquement les fleurs dont vous avez besoin, car les baies de sureau noir sont des sources importantes de nourriture pour les oiseaux. Et sans fleurs, pas de fruits !

À vos récoltes ! Quelles sont vos recettes préférées avec des fleurs de sureau ?

Acheter mon livre

Cet article a 2 commentaires

Laisser un commentaire