You are currently viewing Comment conserver une mère de kombucha pendant les vacances mais aussi son kéfir ou son levain?

Comment conserver une mère de kombucha pendant les vacances mais aussi son kéfir ou son levain?

Cet été, vous prenez l’avion pour une destination exotique et vous ne pouvez pas emmener kombucha et kéfir avec vous ? C’est pareil pour moi ! enfin, je ne prendrais pas l’avion, mais je n’emporterais pas mes fidèles compagnons de cuisine.

Quelles sont les solutions pour retrouver vos cultures intactes à votre retour ?

Comment conserver une mère de kombucha pendant votre absence ?

Quelles sont les précautions à prendre pour que tout se passe bien ?

Je vous propose un florilège des différentes possibilités qui s’offrent à vous pour éviter de perdre vos souches.

Avant d’entrer dans le vif du sujet, je vous invite à vous inscrire pour recevoir les 6 règles essentielles pour réussir vos fermentations.

Comment conserver une mère de kombucha?
Kombucha hibiscus

Le guide complet de la fermentation pendant les vacances

Comment conserver une mère de kombucha ?

Pendant les vacances, pas de stress pour son kombucha ! Il suffit de le laisser dans une assez grande quantité de thé sucré. Il va le transformer comme d’habitude puis il va attendre sagement votre retour dans son liquide acide.

Si vous partez pour une longue période, voire une très longue période, pensez à mettre suffisamment de thé, car une partie va s’évaporer et il ne faut pas que le scoby sèche. Si votre bocal a une capacité suffisante, il y a peu de chance que tout le liquide s’évapore.

Attention, vous ne devez surtout pas entreposer votre mère de kombucha au réfrigérateur, car les levures ne supportent pas une température trop faible et meurent. À la sortie du frigo, l’équilibre entre les différents microorganismes n’est plus stable et la boisson obtenue perd de ses qualités gustatives. Des moisissures peuvent même apparaitre.  

En bref, avant de partir, préparez un bon thé sucré et replacez-le à l’endroit où il a l’habitude de faire sa vie et il attendra votre retour.

Les proportions que j’utilise pour la préparation de mon kombucha sont disponible dans l’article sur le kombucha

Une fois rentrer, suivant le temps de vos vacances, mettez votre boisson en bouteille. Si elle est trop acide, je vous propose des solutions ici. Renouvelez le thé sucré et recommencez.

Il est probable que votre mère profite de votre séjour pour épaissir largement et si elle a atteint plus de 2 cm n’hésitez pas à la diviser. Je vous donne tous les détails pour le faire ici.  

Que faire du kéfir pendant les vacances?

Comment conserver son kéfir de fruit?

Le kéfir de fruit est un peu plus délicat à garder pendant les vacances. Si votre absence n’excède pas 30 jours, pas de soucis, il vous suffit de placer votre kéfir dans le frigo dans de l’eau sucrée. Et il peut patienter même si ce n’est pas ce qu’il préfère. Après un mois, il est conseillé de le rafraichir en changeant l’eau et en ajoutant du sucre.

Une possibilité est de confier une partie de vos grains à une personne de votre entourage qui va s’en occuper et même profiter des boissons puis pourra vous en donner lors de votre retour.

Personnellement, j’ai déjà oublié mon kéfir plus d’un mois dans le frigo sans soin. Et il a redémarré le moment venu, mais ce n’est pas toujours le cas. Mieux vaut être prudent.

Retrouvez tous les secrets sur le kéfir de fruit via ce lien

Comment conserver son kéfir de lait ?

Stockez-le dans un bocal dans le frigo avec une assez grande quantité de lait. Comme le kéfir de fruit, un mois peut s’écouler sans problèmes. Au-delà, il est préférable de changer son milieu de vie et de lui mettre du lait frais.

Comment conserver son levain ?

Jusqu’à il y a peu de temps, je nourrissais mon levain largement et je le plaçais au réfrigérateur pour la durée de mes vacances. Mais, suite à une discussion avec une fermenteuse expérimentée, elle m’expliquait que certaines levures ne supportaient pas la baisse de température. Sous les 5 degrés, une partie des levures les plus sensibles mourraient. Et comme elle cherchait à avoir un levain très aromatique, elle préférait ne pas le mettre au froid.

Plus la diversité des microorganismes est importante et plus le levain sera riche en saveurs. Je n’ai pas encore eu l’occasion de faire des tests de comparaison pour savoir si la différence était importante.

Je suis donc aujourd’hui assez ennuyée. Finalement, j’ai opté pour une double solution. J’ai nourri mon levain avant mon départ pour en avoir suffisamment et je l’ai divisé en 2.

une partie est placée dans l’endroit le plus frais de la maison, la cave, pour éviter qu’il ne travaille trop sans qu’il ait trop froid.

Et j’ai entreposé l’autre partie dans le frigo par sécurité. Je préfère récupérer un levain moins aromatique que plus de levain du tout !

Écoulez vos surplus de levain en faisant des petits cakes à la chicorée ou des gaufres molles. Un délice!

La recette de cake à la chicorée

La recette des gaufres molles au levain

Comment conserver son levain pendant les vacances?

Comment conserver son levain de gingembre ?

L’avantage avec le levain de gingembre qu’on appelle aussi ginger bug de l’autre côté de l’Atlantique est qu’il est très résistant et supporte de longues périodes sans attention. Le mien est stocké toute l’année au frigo.

Je le nourris lorsque je l’utilise, c’est à dire que je vais prélever la quantité de levain que j’ai besoin pour une limonade et je vais ajouter ensuite la même quantité d’eau, une cuillère à soupe de sucre et quelques morceaux de gingembre (1cm) fraichement coupés. Je vais le ranger au frigo jusqu’à la prochaine utilisation.

Le guide complet du levain de gingembre

Il m’est arrivé de le laisser plusieurs mois dans le fond du réfrigérateur pendant l’hiver notamment et lorsque je lui ai remis un peu de sucre il est commencé à frémir comme si de rien n’était.

Donc lorsque vous partez en vacances, pas de stress pour lui. Il suffit de le stocker au frais et de lui ajouter du sucre et du gingembre à votre retour.

Il faut savoir que plus vous l’utiliser et plus il donnera des boissons pétillantes.

Retrouvez toutes mes recettes de limonades ici

Pourquoi je n’hésite pas à les emmener ?

Je vous conseille lorsque c’est possible d’emporter quelques grains de kéfir ou un peu de levain avec vous. Je précise bien quand l’occasion se présente et que vous devrez cuisiner un minimum. Vous allez me dire : quelle drôle d’idée !

Je vais vous exposer mes raisons.

D’abord, ce sont des boissons que vous aimez, qui sont rafraichissantes, saines et zéro déchet. Lorsque vous êtes dans une location, zen et tranquille, vous pourriez avoir envie de siroter un bon verre de kéfir bien frais en bouquinant dans le transat. J’en suis certaine.

Je vous parle ici de notre démarche zéro déchet si vous voulez en savoir plus.

Ensuite, ces ferments se partagent et vous serez heureux d’en laisser à vos hôtes de la semaine.

Et finalement, probablement que votre destination de vacances regorge de produits de belle qualité, gorgés de soleil qui ne demande qu’à produire une limonade d’exception. Un climat chaud est propice aux fermentations et donne souvent des boissons très pétillantes.

Quel matériel emporter ?

La production de boissons fermentée demande peu de matériel et peut se faire en « mode camping » même si ce n’est pas tout à fait dans les règles de l’art.

Un mouchoir en tissu peut servir de passoire. Une bouteille découpée peut faire entonnoir. Une vidange peut être réutilisée pour stocker la limonade. Pas besoin de déménager tout son matos. Un peu de système D permet de fermenter.

Je terminerais en disant : Partez en vacances sereinement, pensez juste à fournir à toute votre ménagerie des conditions de survie adéquate.

Si vous avez un doute, faites un double que vous confiez à une voisine attentionnée qui perpétuera votre souche et pourra vous la partager à votre retour, dans le cas où elle ne redémarre pas.

Je vous souhaite donc d’excellentes vacances !

Épinglez ces images dans vos tableaux Pinterest pour les retrouver facilement !

Laisser un commentaire